[Critique] Black Panther

[Critique] Black Panther

Bonjour à tous !

Le dernier film Marvel Studios en date est sorti depuis quelques jours déjà, et commence déjà à briser des records (cinquième meilleur démarrage de tous les temps aux Etats-Unis entre autres) ! Vous l'avez reconnu, on s'intéresse aujourd'hui à Black Panther réalisé par Ryan Coogler (Creed) et avec pour tête d'affiche Chadwick Boseman qui reprend son rôle de T'Challa, déjà initié dans Captain America : Civil War. Mais sans plus attendre, voyons ensemble ce que j'ai pensé de ce Black Panther !

Le film est l'origin story du personnage de T'Challa, qui succède à son père T'Chaka décédé dans le troisième film Captain America, Civil War. Et ce que l'on remarque tout de suite après l'avoir vu, c'est que le film est beaucoup plus sérieux que les dernières productions Marvel. L'humour est mis nettement en retrait par rapport à Thor : Ragnarok par exemple, et ce n'est pas plus mal, on reste de ce fait toujours focalisé sur l'intrigue et sur les dialogues entre les personnages.

Le premier point que je veux aborder est la représentation du Wakanda et de son peuple, les Wakandais. En effet, la cité est réellement mise en valeur par des plans aériens qui laissent rêveur. Le mélange entre tradition et technologie dans cette société est bien pensé et offre une visibilité nouvelle et prometteuse à un peuple jusqu'alors inédit dans les films du Marvel Cinematic Universe.

D'ailleurs, en plus de Chadwick Boseman dans le rôle phare, Black Panther dispose d'un casting exceptionnel. A vrai dire, c'est même l'un des castings de films Marvel qui m'a le plus plu ! On y trouve des personnages déjà apparus dans d'autres films du MCU comme Martin Freeman qui reprend son rôle d'Everett Ross ou Andy Serkis qui interprète à nouveau Ulysses Klaue. En plus de ceux-là, on trouve un tas d'acteurs prestigieux, tels que Michael B. Jordan dans le rôle d'Erik Killmonger, l'antagoniste du film, Daniel Kaluuya (Get Out), Lupita Nyong'o (12 Years a Slave), Forest Whitaker (Rogue One), Sterling K. Brown (American Crime Story) ou encore Danai Gurira (Michonne dans la série The Walking Dead). La quasi-totalité de ces personnages secondaires ont chacun le droit à leur moment de gloire, certains sont beaucoup plus actifs que d'autres évidemment, mais tous ont un rôle à jour et servent l'intrigue du film, mention rapide de M'Baku qui personnifie bien cette idée de rôle secondaire mais utile.

Tous ont des rôles sympathiques, notamment Andy Serkis qui passe d'un rôle de figuration dans Avengers : L'ère d'Ultron à un personnage vraiment menaçant et machiavélique. Le génie de Serkis n'est plus à prouver, et il interprète ici un personnage mauvais, dévergondé tout en étant drôle. Un autre personnage que j'ai adoré est celui de Letitia Wright. Elle joue la soeur de T'Challa, c'est elle qui lui fournit son équipement et améliore son costume, un peu à la manière de Jerry dans Totally Spies (géniale la référence ! :p). Elle est à la fois taquine envers son frère, tout en ayant une relation très fusionnelle avec lui et l'aidant de manière active (elle ferait une parfaite Iron Heart selon moi !). D'ailleurs, toutes les femmes du film sont montrées comme fortes et n'hésitent pas à se battre durant les batailles. Cette image de femme intrépide et combative est une vraie bonne chose, surtout dans un film aussi mainstream et donc aussi vu.

Un autre personnage a attiré mon attention. Je n'en ai volontairement pas parlé avant car je pense qu'il mérite bien son paragraphe à lui seul. Il s'agit de l'antagoniste de Black Panther, Erik Killmonger, interprété par Michael B. Jordan. Passé outre le fait que j'adore cet acteur depuis son rôle dans le magistral Chronicles, il endosse ici le rôle d'un tueur expérimenté qui va vouloir en découdre avec T'Challa. Je passe volontairement très sommairement sur sa présentation pour ne spoiler personne. Là où nombre de films estampillés Marvel Studios pêchait par leurs méchants en carton, on a ici à faire à un véritable méchant, avec des valeurs, des désirs, une profondeur. Killmonger est touchant autant qu'il est effrayant et froid.

Le seul reproche que j'ai à faire au film est la qualité parfois douteuse de certains CGI (images de synthèse) utilisées qui gâche un peu certaines scènes parfois essentielles. Malgré ce pinaillage anecdotique, j'ai passé un très bon moment devant ce film qui s'est révélé être une vraie bonne surprise une fois de plus.

Black Panther est un film Marvel qui se distingue des dernières productions du studio. En effet, là où Marvel Studios semblait privilégier l'humour et le fun à outrance, on se retrouve ici face à un film plus sombre, qui fait découvrir aux spectateurs une nouvelle face de l'univers Marvel. Le Wakanda est un pays beau et atypique, regorgeant de personnages attachants et intéressants. En plus des alliés de T'Challa, le film dispose de plusieurs antagonistes menaçants. Cette menace réelle liée au ton sérieux du film devraient ravir les fans qui ne supportaient plus l'humour caractéristique du studio. Ils peuvent revenir en salles pour voir ce Black Panther et contaster que la compagnie de Disney peut aussi faire des films plus matures.

© Denys Cowan & Bill Sienkiewicz

2 pensées sur “[Critique] Black Panther

  • février 22, 2018 à 22 h 50 min
    Permalink

    Méga lourd cet article ☝🏻

    Répondre
    • février 22, 2018 à 23 h 12 min
      Permalink

      Merci beaucoup ! 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.