[Review] Final Fantasy : Lost Stranger

[Review] Final Fantasy : Lost Stranger

Hellow ! Vous le savez déjà peut-être, mais je suis un grand fan de Final Fantasy ! 😀 J'ai découvert la série avec Final Fantasy 7 qui reste mon préféré à ce jour (sujet à débat pour certains mais bon, là n'est pas la question ! :p)! Nous sommes là aujourd'hui pour parler de Final Fantasy, mais pas d'un jeu ! Dans cet article, nous nous intéresserons à Final Fantasy : Lost Stranger, un manga paru chez Mana Books, il y a quelques mois ! Ce manga a été dessiné par Itsuki Kameya et scénarisé par Hazuki Minase ! Je ne vais pas vous le cacher, quand j'ai vu l'annonce de ce manga, j'ai encore crié à l'hérésie en me disant qu'il s'agirait probablement d'une exploitation de plus du filon Final Fantasy vide et sans intérêt, et vous ne savez pas à quel point j'avais tort !

L'histoire commence avec deux jeunes gens Shogo et Yuko qui sont frères et sœurs  et qui partagent une passion commune : "Final Fantasy". Ces deux jeunes gens travaillent d'ailleurs chez Square-Enix et se sont promis de réaliser le meilleur Final Fantasy de l'histoire ! Ça sent la sponsorisation directement me diriez-vous, on parle de Square-Enix et de Final Fantasy XIV également, mais que nenni, au bout d'une dizaine de pages, leurs vies vont à jamais basculer au moment où ils sortent d'un restaurant et qu'ils sont renversés par un camion...

En se réveillant ils se retrouvent tous les deux dans un monde semblable en beaucoup de points aux jeux Final Fantasy qu'ils connaissaient si bien, seulement, de nombreuses choses diffèrent néanmoins ! Et cela va mener à la mort de Yuko, la sœur de notre héros, qui va comprendre à ce moment-là, qu'il n'est pas dans un jeu, et que la mort et les blessures sont réelles !

Ne vous inquiétez pas si vous lisez cette critique, les "spoils" ci-dessus ne concernent même pas la première moitié du premier tome de ce manga !

Mon avis :

Pour commencer cette critique, je vous avoue que j'ai vraiment eu peur en lisant les premières pages de ce manga en me disant qu'il s'agirait d'un énième manga où les personnages du monde réel se retrouvent bloqués dans un jeu vidéo, à la manière d'un Hack, d'un Sword Art Online entre autres... Et bien non ici nous avons un démarrage un peu différent, nous ne savons pas ce qui est arrivé aux personnages du monde réel et pourquoi ils sont rentrés dans ce monde semblable à un Final Fantasy qu'ils affectionnent tant ! Sauf que ce monde, est lui aussi un monde réel où ils peuvent bel et bien mourir ! C'est d'ailleurs ce qui arrive à la jeune sœur de Shugo, Yuko, lors d'un combat face à un énorme Dragon ! Shugo cherche alors une manière de la ramener à la vie, même si ces coéquipiers pensent que la résurrection est impossible ! Des sorts de soins existent, mais aucun ne permet de ramener à la vie, hormis dans des contes pour enfants de ce monde.

Le manga contient énormément de références et parfois même quelques dessins représentant des personnages d'anciens opus de Final Fantasy, dont Kimahri de FF X, Fran de FF XII et même une réplique assez importante dans le récit provenant de Djidane de FF IX "Il faut une raison pour sauver des gens ?". Ainsi, beaucoup de clins d’œils assez appréciables pour les fans de la licence sont disséminés dans le manga !

Le personnage de Shugo possède des pouvoirs assez particuliers dans ce nouveau monde car il dispose d'un don d'Acuité et celui de combinaison. Celui d'acuité apparaît à lui comme des fenêtres de jeu et lui permettent de voir les effets des objets trouvés durant son voyage, tandis que celui de combinaison lui permet de combiner différents objets par rapport à leurs effets ! Ce qui lui permettra notamment de fabriquer des flèches explosives avec des morceaux de Bombos (oui, vous savez : ces créatures rondes et explosives que l'on retrouve souvent dans les jeux FF !)

Pour ce qui est des dessins, Itsuki Kameya fait le taf ! Ce sont des dessins résolument typés mangas, mais retranscrivent à la perfection l'univers de Final Fantasy, curieux que je suis j'ai été voir ce qu'avait fait le bonhomme avant ce manga, et il a également travaillé sur un manga de genre musical du nom de Kaidan Tochû no Big Noise en Vo (à mes souhaits !) !

Pour ce qui est du scénario et des interactions entre personnages, je trouve que l'ensemble est bien amené, le but du personnage principal et de son groupe d'amis bien défini, et à la fin de la lecture de ce premier tome, je me pose de nombreuses questions sur cet univers et sur le pourquoi du comment ! Ce qui est réellement bon signe à la sortie d'un tome 1, puisqu'il donne envie de lire la suite !

Le premier tome est assez conséquent pour un tome classique de manga (à peu près 220 pages !) et vous proposera déjà un bon et long moment de plaisir ! Après avoir été un peu réticent sur ce que pourrait proposer un manga estampillé Final Fantasy et dans un univers inédit, j'en sors conquis et je pense continuer à suivre l'aventure de notre cher Shugo et de ses amis !

N'hésitez pas à nous dire également ce que vous en avez pensé en commentaires ! Et à la prochaine ! Zoubis les gens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.