[Review] Les Aventures de Laink et Terracid

[Review] Les Aventures de Laink et Terracid

Cette review ne devait pas arriver. Pourquoi me direz-vous, alors que j'avais couvert avec plaisir le Wankil Show Barrière à mon arrivée sur le blog ? Et bien car je suis terriblement déçu. Pour deux raisons, simples : Premièrement, je suis fan de Laink et Terracid depuis maintenant des années. La sincérité et la complicité qui découlent de leur amitié rend n'importe quel jeu, n'importe quel concept hilarant grâce à leur humour puéril mais terriblement efficace. Au fil du temps, ils se sont créés un univers visuel avec les wankuls, leurs avatars au style si caractéristique mis en scène dans mille et une situations. Deuxièmement, l'annonce, à peine une semaine avant, qu'une BD issue de leur univers allait faire son apparition m'a clairement hypé. En plus de cette annonce plutôt surprenante, le Wankil Studio (s'il vous plaît) dévoile une vidéo sur leur chaîne dans laquelle ils nous présentent le projet, sur lequel ils travaillent depuis un an, avec une joie évidente. Tous ces éléments couplés à l'approbation unanime par tous les Youtubers ayant côtoyé de près ou de loin le duo. Jusque là, on pourrait croire que tout va bien et que l'alignement des planètes nous offrira un produit fini comique et de qualité. Mais une fois la bande dessinée dans les mains, c'est la douche froide... Je suis tombé de haut, au point de ne pas vouloir en consacrer un article. Mais finalement, je pense qu'il est quand même important de vous faire part de mes déceptions autant que de mes coups de cœur... Du coup, c'est parti !

Les Aventures de Laink et Terracid, c'est donc une quarantaine de strips, d'histoires racontées en une ou deux pages. Elles sont systématiquement construites sur le même modèle : on retrouve nos deux protagonistes, souvent déguisés, un peu stupides. Ces derniers font une connerie, ce qui enclenche un gag en fin de page. Des gags qui ne m'ont jamais fait rire, et à peine fait souffler du nez deux ou trois fois maximum durant toute ma lecture. Même si la volonté du duo de rester accessible à tous, y compris aux personnes n'étant pas familières à leur chaîne Youtube et à leur humour, est louable ; force est de constater que l'humour déployé ici se révèle navrant et quasi-inexistant tout du long. Mes espoirs s'évaporaient au fil des pages pour laisser place à une consternation sans nom. Nous nous retrouvons face à des blagues décongelées et qui ne font plus rire personne depuis bien longtemps. On pourrait justifier l'humour lisse et sans originalité par une censure imposée par l'éditeur Michel Lafon, qui aime les projets de Youtubers, mais non ! Certains strips se montrent vulgaires à outrance sans pour autant réussir à me faire décrocher ne serait-ce qu'un sourire ! Des avalanches d'insultes apparaissent subitement de temps à autre et n'apportent absolument rien à la situation mise en scène. Les blagues fades se retrouvent simplement appuyées par un torrent de grossièretés inutiles. Et attention, je ne suis pas un puritain, j'aime les gros mots, vraiment. Lorsqu'ils sont bien utilisés, leur pouvoir comique me paraît évident. Mais là, ça ne fonctionne pas.

Thomas et Damien, malgré leur volonté de proposer une BD destinée à tous, même aux lecteurs étrangers à leur univers bâti sur Youtube, se permettent deux maigres références à des personnages bien connus des fans : le soldat Flantier et Martine, la femme de ménage. Là encore, ces auto-références, plaisantes en premier lieu, ne suffisent pas à proposer une situation réellement drôle. Je pense que le gros problème de cet ouvrage, c'est justement sa tentative d'accessibilité pour tous. Pourtant, il est évident que le cœur de cible, que les personnes qui achèteront en masse cette bande dessinée, ce sont les fans du duo. Selon moi, il aurait été judicieux de proposer plus de private jokes, de continuer à développer l'univers établi dans les vidéos de Wankil et l'humour qui en découle quitte à perdre une partie minoritaire du lectorat. Dans le cas présent, les fans de Laink et Terracid ressortent de la lecture déçus et les non-initiés ne seront pas convaincus davantage à cause de l'humour bancal déployé ici.

La partie graphique est assurée par Chully Bunny, dessinatrice de wankuls mais aussi concept artist pour des films d'animation (Le Fils de Big Foot notamment) et graphiste. Une pléthore de wankuls se retrouve mis en scène dans différentes situations et évoluent dans des lieux divers et variés tels que l'espace ou le far west. Malgré le manque flagrant d'émotions sur le visage des personnages dans la majorité des cas, ce qui peut être justifié par le concept même des wankuls, notons que des variantes sont mises en place exceptionnellement. C'est d'ailleurs lorsque les personnages deviennent un tantinet expressifs que l'histoire racontée se montre un peu plus drôle. En toute honnêteté, les dessins ne m'ont en aucun cas gêné. Cependant, comme l'a fait remarqué le vidéaste Boidin dans sa (très) bonne review de la BD, le travail de Chully Bunny respire par instants l'amateurisme, due à des problèmes de proportion notamment, alors que ses créations professionnelles, visibles sur son portfolio, sont impeccables et mériteraient même une meilleure visibilité.

Malgré cette immense déception que représente Les Aventures de Laink et Terracid, je ressens un effort clair de la part du duo dans la confection de cet ouvrage. Ils se cherchent sur ce médium, et ont ainsi proposé différentes histoires sans lien les unes des autres, mais aussi un petit labyrinthe avec Flantier, extrêmement facile certes mais bon, soulignons l'effort de diversité. L'idée la plus intéressante réside dans le strip où les bulles sont vides, afin que chaque lecteur puisse les remplir à sa guise et créer ainsi sa propre histoire pour les scientifiques Laink et Terracid !

La com' autour du projet aura créé une attente inimaginable pour les fans du duo, et force est de constater que toute l'équipe du blog s'est retrouvée extrêmement déçue à la lecture de ce premier volume des Aventures de Laink et Terracid. Malgré la bonne volonté des deux compères, l'humour sans âme de la majorité des strips ne fonctionne quasiment jamais. Les aficionados de Wankil Studio ne retrouveront à aucun moment l'univers des Youtubers, ni même de références au jeu vidéo de manière générale, alors qu'il est la base même de leur activité. Pourtant, je souhaite tout de même sincèrement que Thomas et Damien réitèrent l'expérience de produire une bande dessinée à l'avenir, mais cette fois-ci en proposant une continuité de ce qu'est Wankil Studio en vidéo, un autre angle de vue de leur univers et de leur humour, quitte à ne toucher que leur (imposante) fanbase. J'aurais vraiment voulu apprécier cette première BD, mais le produit fini n'en vaut pas la peine. Si vous hésitez encore à vous la procurer car vous souhaitez à tout prix soutenir votre duo préféré, gardez vos onze euros et faites un don directement en live, ils en profiteront davantage et vous esquisserez un petit sourire en les entendant prononcer votre pseudo et votre petit message.

J'espère que cette review vous aura plu ! J'en profite pour remercier chaleureusement Nixop pour m'avoir laissé utilisé son wankul de Laink pour la miniature ! Le wankul de Terracid qui effectue le dab appartient à Osgilia que je remercie également. Si jamais l'utilisation de celui-ci pose problème, prévenez-nous, on modifiera ça sans problèmes. N'hésitez pas à nous dire en commentaire si vous partagez notre déception avec Wade ou si, au contraire, vous avez apprécié la BD et pourquoi ! A bientôt. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.