[Review] Marvel The Hip-Hop Covers Volume 1

[Review] Marvel The Hip-Hop Covers Volume 1

Dans le monde des comics, un procédé se fait de plus en plus fréquent et est même devenu depuis le temps une évidence : Les variant covers. Des artistes sont sollicités pour produire des couvertures alternatives, souvent limités à un certain nombre d'exemplaires, dans un but purement mercantile. Cette rareté associée à des artistes qui proposent des visuels sublimes, il n'en faut pas plus pour que certains lecteurs déboursent plus d'argent pour le même contenu. Dans le même ordre d'idées, ils arrivent souvent que toute une vague de couvertures alternatives s'articulent autour d'un même thème. A titre d'exemple, DC Comics avait proposé des variant covers inspirés de films cultes du studio Warner Bros, que vous pouvez découvrir ici. L'ouvrage que nous allons passer en revue aujourd'hui porte sur une opération marketing de la Maison des Idées survenue en 2016 pour l'arrivée d'All-New, All-Different Marvel après Secret Wars : associer les super-héros Marvel et le hip-hop. Pour surfer sur cette initiative sympathique, Marvel décide de regrouper toutes ces couvertures dans le livre qui nous intéresse aujourd'hui, Marvel The Hip-Hop Covers. Notons qu'il s'agit du premier volume car depuis la sortie de celui-ci, Marvel a réitéré le procédé et a rendu hommage à d'autres albums de rap pour d'autres couvertures de comics.

Dans cet écrin à l'allure d'un mini Deluxe de chez Panini se cache un peu plus de 150 pages reprenant les couvertures hommages à des albums incontournables du hip-hop aux States. Et pour pouvoir profiter pleinement de ces jolies références, vous avez intérêt de connaître sur le bout des doigts tous les rappeurs américains ainsi que l'intégralité de leurs pochettes d'albums. Pourquoi j'exagère à ce point là-dessus ? Tout simplement car le livre ne prend pas la peine de préciser à son lecteur qu'elle est la pochette originelle, ni l'artiste auquel la variant cover rend hommage ! Chaque double page nous présente des croquis, des ébauches de travail des dessinateurs, puis le résultat final dans un grand format. La disposition de l'ouvrage se veut épurée et luxueuse, comme un vrai petit musée de poche. Cependant, il aurait été judicieux d'au moins indiquer le nom de l'artiste et de l'album remaniés à la sauce Marvel. A moins d'être un expert en hip-hop, vous allez, comme moi, vous contenter de voir de très belles images sans comprendre l'hommage rendu par celles-ci. De ce manque d'informations découle une frustration fâcheuse. A titre personnel, je suis amateur de rap US, dans tous les sens du terme. J'apprécie ce genre de musique, mais je n'y connais pas grand chose. De ce fait, les références me sont passées majoritairement au-dessus de la tête, et je n'ai pu reconnaître avec plaisir qu'une poignée d'albums, tels que la pochette de Long. Live. Asap. d'A$AP Rocky reprise par Mahmud Asrar pour la série Captain America : Sam Wilson, celle d'Illmatic du rappeur Nas pour la série Spider-Man avec Miles Morales dans le rôle titre ou bien encore la pochette de Dirty Sprite 2, dit DS 2, de Future métamorphosée par Marco D'Alfonso pour y incorporer les personnages principaux de la série All-New Inhumans. Des flashs me font reconnaître, par chance, des pochettes d'albums de Lauryn Hill, de 50 Cent ou encore du Wu-Tang Clan. Malheureusement je ne connais pas précisément les albums auxquels ces couvertures du Squadron Supreme ou d'Invicible Iron Man, entre autres, rendent hommage, et je n'en saurais pas davantage via cet ouvrage.

Textuellement parlant, le livre est volontairement assez pauvre. L'introduction se voit rédigée par Ta-Nehisi Coates, le scénariste du comics Black Panther depuis quelques temps déjà. Il propose un très beau texte sur l'impact qu'ont eu le hip-hop et les comics Marvel durant sa jeunesse. Le second texte de Marvel The Hip-Hop Covers écrit cette fois-ci par un rappeur, Killer Mike, l'un des deux membres du duo Run The Jewels. Dans ce texte, il exprime tout son enthousiasme vis-à-vis de cette association entre les héros Marvel et le hip-hop, faite, selon lui, de la meilleure manière, avec justesse et passion. Deux témoignages touchants, mais assez peu utiles en fin de compte.

Marvel The Hip-Hop Covers donnera l'occasion à tous ses propriétaires de contempler de très belles illustrations dans un écrin sobre et somptueux. Par contre, ce sera bien l'unique chose qu'il pourra lui apporter. En effet, même si la forme se révèle impeccable, l'ouvrage manque cruellement de fond. Aucune indication concernant l'artiste ou même l'album servant de base à l'hommage à la sauce Marvel n'est apportée. Les fans confirmés de hip-hop américain repèreront et assimileront sans problèmes lesdites références, mais pour les néophytes qui auraient voulu justement en apprendre davantage, ne serait-ce que le nom des albums ou les pochettes originales de ceux-ci, se retrouveront bien déçus. Cette compilation, bien loin d'être indispensable, permet tout de même de posséder une trace de cette opération marketing intéressante sans avoir à débourser des sommes folles pour acquérir toutes les couvertures alternatives présentées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.