[Review] TMNT : La Chute de New-York Tome 2

Hello les jeunes ! Nous sommes de retour pour vous jouer de mauvais tours, mais aussi et surtout pour vous parler de TMNT ! Et oui encore ! Nous continuons à chroniquer les aventures des chevaliers d'écailles et de vinyle après leur avoir consacré une semaine spéciale sur le blog. Nous nous retrouvons donc aujourd'hui pour la review de TMNT : La chute de New York partie 2 qui marque la fin de l'arc City Fall ! Pour les retardataires, la review de la première partie est disponible ici ! Que vaut donc cette deuxième partie ? Est-elle aussi bonne que la première ? Voire meilleure ? Nous allons voir ça ensemble. Le duo Kevin Eastman et Tom Waltz , dont le travail est ici irréprochable, reste maître du scénario. De la même façon, nous retrouvons Mateus Santolouco aux dessins !

Synopsis :

La guerre entre Shredder et les Tortues n'a jamais été aussi intense ! Shredder dévoile son commandant en second et déclenche un assaut impitoyable sur New York. Leonardo paraît perdu pour la cause et rien ne semble pouvoir arrêter le clan Foot. Dans l'espoir de sauver leur ville, les élèves de Splinter devront recourir à des alliances sans précédent, et lancer toutes leurs forces dans le combat pour triompher de leur ennemi juré. Les Tortues en sortiront changées à jamais.

Mon avis :

Le récit reprend là où nous l'avions laissé, et la guerre entre le clan Foot et le clan Savate continue de faire rage. Ces évènements vont mettre en branle toute la ville de New York, et faire sortir les pires truands de leurs terriers. Shredder, dont le plan se déroule pour le moment sans accrocs, se prépare, dans l'ombre, à devenir le roi de la ville. Les tortues veulent récupérer leur frère, et sont prêtes à toutes pour rassembler des alliés de circonstances. Splinter va d'ailleurs devoir rendre service à Old Hob, chose dont il se serait bien passé ! Casey, toujours coincé à l’hôpital, va devoir puiser dans ses dernières forces afin d'empêcher son père Hun (Arnold Jones) et le gang des dragons pourpres de rejoindre Shredder et son clan Foot. Dans le même temps, il va en profiter pour régler les problèmes familiaux qui le tracassent depuis bien longtemps. Tous les protagonistes vont se retrouver dans une guerre civile et vont prendre part à un combat final sans précédent, avec des trahisons inattendues, ainsi que l’apparition de "nouveaux" antagonistes pour nos guerriers d'écailles et de vinyle !

Bref, ce récit très dynamique et bourré d'action, plus que la première partie qui posait les bases pour cette suite, continue sur sa lancée et finit même sur les chapeaux de roues ! D'un côté, les scénaristes font intervenir de nombreux personnages de la licence que les fans connaissent et apprécient. Ce qui pourrait être interprété comme du fanservice bête et méchant est désamorcé par les enjeux soulevés par le récit. De City Fall découle de lourdes conséquences pour la suite des aventures de tortues. Pour résumer, cet arc, débuté dans le tome précédent et s'achevant ici, est clairement la meilleure histoire que j'ai lue concernant les Tortues Ninja jusqu'à maintenant, même si je n'ai lu que les parutions de chez HiComics, et les parutions Urban qui voyait les Tortues Ninja s'associer à Batman. Cependant, j'ai toujours cet  arrière-goût amer concernant les parutions de chez Soleil ! Après ce City Fall, j'ai plus qu'envie de pouvoir découvrir le début de leurs péripéties, mais aussi de découvrir les premières apparitions de Old Hob et Slash ! Cette deuxième partie de l'arc City Fall marque également l'arrivée d'un duo d'antagonistes des Tortues comme cité plus haut, un duo très populaire auprès des fans ! Mais chut, pas un mot ! Je vous laisse la surprise ! 😉

Côté dessins, une seule chose à dire : toujours le top ! Je ne sais plus quoi vous dire le concernant, il a presque atteint le grade de demi-dieu pour moi ! :p Après n'avoir découvert le style de Mateus Santolouco que très récemment sur L'Histoire secrète du clan Foot, il est directement devenu l'un de mes dessinateurs favoris ! Certaines de ses planches, surtout lors des combats, sont justes impressionnantes de dynamisme. Certains personnages transpirent tellement la classe quand ils sont dessinés par Santolouco, que ça en devient un véritable plaisir pour les yeux de les voir apparaître comme Shredder, Raph et Old Hob par exemple !

Bref, comme vous avez pu le comprendre grâce à ma passion plutôt communicative ici, il s'agit d'un must have que tout fan ou curieux des tortues se doit de posséder et d'avoir lu ! Après lecture de cet arc, mon envie d'en découvrir plus sur l'univers des tortues est débordante ! Un grand merci à HiComics et à Sullivan de nous permettre d'avoir tant de bonnes choses à lire !

Sur ce, je vous souhaites de bonnes et saines (ou pas, tant qu'elles sont bonnes :p) lectures et je vous dis à la prochaine les amis ! Bisous sucrés !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.