[Review] TMNT tome 1 : La Guerre de Krang

Cowabunga les amis ! J'apparais furtivement tel un ninja pour conclure cette semaine spéciale Tortues Ninja, composée des reviews de la micro-série Leonardo et du one-shot L'Histoire secrète du Clan Foot que vous a concocté Wade ! Ensemble, nous allons nous intéresser au tome 1 de la série Teenage Mutant Ninja Turtles de HiComics. Intitulé La Guerre de Krang, ce dernier prend place après les quatre tomes publiés par les éditions Soleil. Cette histoire est scénarisée par Kevin Eastman, l'un des créateurs des Tortues Ninja, et Tom Waltz, connu notamment pour la rencontre TMNT/Ghostbusters.

Ici, nous suivons les Tortues qui se retrouvent téléportés sur la planète Neutrino par Chet, le collègue d'April, qui se révèle être en fait un fugitoïde de cette planète, recherché par le terrible Krang. Nos quatre chevaliers d'écaille et de vinyle se retrouvent embarqués malgré eux dans une guerre explosive entre les Neutrinos, qui ressemblent étrangement à Jak de la licence Jak & Daxter, et les Utroms, la race de Krang, qui comptent bien s'installer sur la planète Neutrino après avoir exterminé ses habitants

A l'instar d'un crossover comme TMNT/Ghostbusters, dont nous avions déjà parlé, cette Krang War commence par nous présenter les protagonistes du récit : Les Neutrinos, le peuple extraterrestre attaqué par Krang, et les célèbres Tortues Ninja. L'élément qui lie tous ces personnages et qui va bouleverser le quotidien de nos tortues est Chet, le collègue d'April à Stockgen. Rapatrié sur sa planète natale par l'escouade du commandant de l'armée royale, cette apparition spectaculaire ruine le plan initial des Tortues Ninja et entraîne une bagarre entre les deux groupes. Cet affrontement s'achève par la téléportation de tout ce beau monde sur la planète Neutrino où a lieu le conflit entre les Neutrinos et un Krang prêt à tout pour coloniser la planète et en faire une nouvelle Utrominon, sa planète d'origine. L'histoire est assez classique dans son déroulement, et pourrait même se lire comme un one-shot. En effet, ce premier tome raconte la première rencontre entre les Tortues Ninja et l'un de leurs ennemis les plus récurrents, Krang, ce qui en fait indéniablement un instant crucial de la carrière des tortues. En même temps, puisque tout se passe sur une planète éloignée de la Terre, le cadre de cette aventure donne l'impression d'être hors-continuité. Et pourtant, l'importance des événements passés se fait rapidement sentir, et constitue même l'un des défauts majeurs (indirects) de ce premier tome. Splinter évoque longuement au début de l'histoire ce qui a pu se passer dans les anciens tomes de TMNT. Le lecteur néophyte, dont je fais partie pour l'instant, peut se sentir perplexe et un peu perdu face à ce torrent d'informations laissées plus ou moins en suspens. Cela étant dit, même si ces rappels du passé rendent le premier chapitre un peu trop bavard, ils n'empêchent en aucun cas de profiter pleinement du récit proposé dans ce tome !

Les dessins de Ben Bates, qui a travaillé sur différentes séries TMNT mais aussi sur du Mega Man chez IDW, sont très cartoonesques. Ils correspondent parfaitement à la représentation que je pouvais me faire des tortues via le dessin animé de 1987 ! En cadeau, je vous laisse profiter du générique culte en cliquant juste ici... :p Ce style cartoon se révèle particulièrement efficace lors des scènes de batailles sur la planète Neutrino, et contribue grandement au côté jubilatoire de cette guerre spatiale d'envergure !

Une fois sur Neutrino, on est réellement pris dans l'intrigue, et le lecteur suit avec intérêt le conflit qui fait rage, tout en profitant de l'humour caractéristique des Tortues Ninja pour aboutir à une ambiance typique de leur part : à la fois sérieuse, aboutie et fun. Le point fort de cette histoire est de permettre aux nouveaux lecteurs de se familiariser avec les personnalités des personnages principaux. Par exemple, on peut déjà comprendre à la lecture de ce tome que Leonardo se comporte comme un leader pour ses frères, et que Michelangelo fera office de rigolo de service. Les Tortues d'une part, mais aussi leur maître Splinter, ainsi que leurs amis April et Casey Jones. Un grand panel de personnages secondaires de cet univers est déployé ici pour que les néophytes puissent apprendre à les connaître. Le personnage le plus développé est évidemment le tyran Krang, mais nous avons aussi l'occasion d'apercevoir Shredder, le principal antagoniste des Tortues, et sa petite fille Karai.

La Guerre de Krang constitue une lecture efficace et sans prise de tête. Malgré un premier chapitre un peu lent et bavard, nous rappelant qu'ils nous manquent quatre tomes pour avoir l'intégralité de la série, l'histoire racontée reste perméable aux nouveaux lecteurs. Aficionados comme néophytes pourront apprécier cette aventure, aux allures de one-shot, classique dans son fond mais tout de même alléchante dans sa forme. L'ambiance du dessin animé de notre enfance, entre sérieux et fun assumé, est toujours présente ici, et les caractères de tous les personnages de l'univers des Tortues sont présentés. Ce premier tome n'est pas inoubliable, mais il n'en reste pas moins appréciable et accessible.

Mes petits chevaliers d'écaille et de vinyle, notre semaine spéciale Tortues Ninja est désormais terminée. J'espère que vous avez pris plaisir à la suivre et à nous lire ! ^^ J'en profite aussi pour remercier HiComics d'avoir rendu possible cette semaine dédiée aux TMNT en nous envoyant les deux tomes et le FCBD ! Et sur ce, on se retrouve très vite pour de nouveaux articles. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.