[SDCC 2018] Réagissons aux trailers !

L'édition 2018 de la San Diego Comic Con, l'une des plus grandes conventions consacrée à la culture geek sur le sol américain, s'est déroulée il y a quelques jours. Et qui dit SDCC, dit moult trailers pour des films et des séries basées sur des comics, mais aussi pour des œuvres attendues telles que Les Animaux Fantastiques 2 ou le spin-off de Sons of Anarchy. Ici, je vais vous faire part de mon ressenti sur les principales bandes-annonces qui m'ont intéressé. Les deux exemples que je vous ai donné juste avant n'apparaîtront donc pas dans cet article car je n'ai pas vu le premier volet des aventures de Norbert Dragonneau, et que je n'ai pas encore regardé Sons of Anarchy... ^^'

Commençons donc dès maintenant ! 😉

 

Aquaman : Ça faisait des mois qu'on en avait pas entendu parler et tadam, une affiche aux doux airs de Gang de requins et ce trailer... Et autant vous l'avouer, je ne suis pas du tout emballé par ce dernier. A vouloir trop en faire, je me suis retrouvé avec une indigestion. Une indigestion de CGI à gogo, et une désagréable sensation de fake. Alors oui, je sais pertinemment que les films de super-héros fonctionnent à grands coups d'effets numériques, mais ils sont réussis pour rendre crédible les histoires racontés. Ici, j'ai l'impression de voir Black Panther se dérouler dans un univers joli mais terriblement vide comme dans le film Valérian. Pourtant, le personnage de Black Manta a l'air réellement menaçant et j'ai tout de même hâte de revoir Patrick Wilson dans une production super-héroïque. Je lui laisserais donc tout de même une chance car je ne demande qu'à être contredit par le film de James Wan, mais j'irais à reculons...

Shazam : A contrario, je n'attendais rien de ce film Shazam et après cette bande annonce, me voici finalement à bord du hype train ! Le ton fun et décalé de la version New 52 du personnage sert visiblement de base pour cette adaptation. Son humour fonctionne avec moi, le côté grand enfant de Billy Batson promet de grands moments de rigolade ! J'espère simplement que l'antagoniste du film, incarné par Mark Strong (Kingsman), viendra contre-balancer ce côté humoristique en étant un vilain convaincant. En bref, le film a un réel potentiel à mes yeux, et prouvera peut-être que les films estampillés Worlds of DC peuvent se permettre d'être drôles tout en étant réussis.

Godzilla 2 : King of the Monsters : Autant le premier opus m'avait ennuyé comme rarement et m'avait paru durer des heures, à tel point que je ne pensais pas pouvoir être intéressé par une éventuelle suite. Et pourtant... Avec Millie Bobby Brown au casting, et une problématique écologique en phase avec l'esprit d'origine du kaiju, ce Godzilla 2 semble sur de très bonnes voies pour effacer son prédécesseur mollasson. En plus de Godzilla, une multitude de créatures ont l'air d'apparaître dans ce film pour le plus grand plaisir des fans de kaijus, comme le papillon Mothra par exemple ! Une bonne surprise de mon côté donc.

Glass : Alors là, on parle d'un de mes chouchous. Après l'excellent Incassable et le surprenant Split, M. Night Shyamalan va enfin terminer sa trilogie "super-héroïque" avec Glass. J'attends beaucoup de ce film, et avec ce trailer, je pense que je ne serais pas déçu par celui-ci. Sarah Paulson, que j'affectionne depuis American Horror Story, vient camper un rôle de psychiatre, qu'on croirait fait pour elle, qui remet en doute les pouvoirs de David Dunn, d'Elijah Price et de Kevin. La remise en question du côté fantastique des deux premiers films me paraît très intéressant et pertinent au vue de l'actuel raz-de-marée super-héroïque. De plus, l'affrontement entre les personnages de Bruce Willis et de James McAvoy s'annonce dantesque. Bref, je suis complètement convaincu par ce trailer et je trépigne d'impatience de voir le prochain film de Shyamalan !

Je ne regarde que très peu de séries, les nombreux trailers diffusés à la SDCC ne m'ont donc pas spécialement touchés. Pourtant, deux d'entre eux ont su égayé ma curiosité.

Doctor Who - Saison 11 : En toute honnêteté, cette série ne m'a jamais intéressé. Peut-être à cause du nombre conséquent de saisons lorsque je l'ai découverte, ou à cause des fans qui l'encensaient à la mort. Dans tous les cas, je ne pensais pas avoir envie un jour de regarder Doctor Who. Jusqu'à ce que ce trailer surgisse en tout cas. Jodie Whittaker en Docteur m'a immédiatement convaincu, bien plus que les autres acteurs incarnant ce personnage que j'ai pu apercevoir. Cette préférence, purement subjective, me donne envie de m'intéresser à cette onzième saison, et même à la série en général. En plus, les décors montrés dans ce trailer me font penser à un univers post-apocalyptique, quasiment dénué de toute vie. Il n'en fallait pas plus pour m'intriguer et me donner envie de suivre cette série que beaucoup adulent mais que je ne connais personnellement pas encore. ^^

Disenchantment : Matt Groening. Je pourrais m'arrêter là pour justifier de ma hype autour de cette nouvelle série, mais ce serait un peu léger. Même si certains personnages ont des airs de Springfieldiens, notamment Elfo habillé comme Bart Simpson, la série a l'air de posséder un univers original et propice à de nombreux gags. On sent à travers ce trailer l'héritage des Simpson et de Futurama dans cette nouvelle production de Matt Groening, et j'espère que l'humour qui me plaît tant de ces deux séries sera encore au rendez-vous dans Disenchantment.

Et voilà, mon tour d'horizon des principaux trailers de la Comic Con de San Diego 2018 est terminé, j'espère que mon avis vous aura intéressé ! N'hésitez pas à discuter avec nous des différents trailers de la SDCC, y compris ceux ne figurant pas dans l'article ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.